Classique: conduire une BMW 2002

Je suis encore tombé sur un bel article aujourd’hui: le test d’une BMW 2002. Voyons ce que la personne en pense (il ne sera sûrement pas déçu!).

 

J’ai rarement eu l’opportunité de conduire d’anciennes voitures mais quand mon ami Matt m’a ramené son dernier achat, une BMW 2002, je lui ai tout de suite demander de me prêter les clés!

Honnêtement, je vous le dit, je n’étais pas seul, sa fille, Natalie Fenaroli, m’accompagnait (une pilote formidable, testant récemment des Formules Ford en Nouvelle-Zélande). En fait, elle a profité de l’occasion pour ramener la BMW à la maison, et ainsi titiller son père.

La BMW 2002 a marqué le commencement de la fascination de BMW par les américains. Le bon vieux David E. Davis venta ses mérites dans le magazine Car&Driver en faisant passer l »idée qu’en Bavière, on fabriquait les meilleures voitures du monde. Et cette 2002 représente tout ce que David racontait. Je me souviens en convoiter une dans les années 70, sans succès, par manque d’argent.

J’ai toujours une appréhension avant de conduire une ancienne voiture. Je peux vous raconter l’histoire de 2 modèles: un en mauvaise état et l’autre encore meilleur que neuf. Ainsi, vous devrez être disposé à discuter les abords approximatifs de l’âge pour trouver la souche du génome.

On ouvre la porte, on se rend compte tout de suite comment cette voiture est lumineuse: la porte est si fine comparée aux modèles d’aujourd’hui. Les ceintures de sécurité n’ont pas d’enrouleur et ont intérêt à être justement bien rangées. Et ne me parlez pas d’airbags, inconnus en 1970. Nous avons quand même des pare-chocs…

Cela faisait quelque temps que je n’avais pas conduit de voiture avec des carburateurs, Nathalie m’a donc rappelé comment la démarrer: pomper avec l’accélérateur 2 fois, et ensuite démarrer le moteur avec la clé en la tournant fortement à droite. Si vous ne laissez pas assez longtemps la clé tournée, il faut recommencer la séquence (attention aussi à ne pas noyer le carburateur).

Le moteur démarre et, merveille, elle est équipée de l’air conditionné. Cette 2002 se conduit avec une boite automatique, qui d’ailleurs a coûté moins cher qu’avec une transmission manuelle.

Le volant est fin et transmet les moindres aspérités de la route. La direction n’est pas assistée, c’est donc un peu dur par rapport à nos habituelles voitures modernes.

Nous voici maintenant dans le trafic, croisant piétons et vélos. C’est là qu’on apprécie l’immensité des vitres de la 2002: la vision est démultipliée!

L’air conditionné en route, on peut mal décrire la puissance de l’accélération. Mais en ralentissant, vous êtes propulsé dans les années 70: pas d’assistance mécanique ou électronique, tout est dans les muscles de vos jambes. Une fois cela compris, le freinage est un délice: bon feeling et distance de freinage tout à fait convenable.

La sensation de conduire cette voiture nous donne une impression de simplicité et d’honnêteté: assez de puissance (même avec l’air conditionné), excellent ressenti à travers le volant, bons freins et un empressement à aller de l’avant.

La cerise sur le gâteau aurait été de conduire cette 2002 en la comparant à une Oldsmobile Cutlass Supreme de 1977 (américaine construite par General Motors). Cela aurait montré comment cette BMW a effrayé les vendeurs de l’époque.  Cette BMW 2002 a représenté tout ce qui a été bon en 1970, juste au moment où le monde s’engage contre la pollution et les règles de sécurité.

Après avoir redonné les clés à Matt, je me suis retourné une dernière fois: Nathalie a glissé sur le siège conducteur, Matt est définitivement passager…

via bmwblog.com

8 Comments

  • ah les voitures anciennes … on se paie un petit retour à l’ère où on galère un peu pour démarrer, sans la haute technologie qui n’en finit pas dans celles qu’on a aujourd’hui … et pourtant, ça donne toujours ce petit pincement au coeur d’être en contact avec ces petits bijoux d’antan.

  • super article

    j ai vu 3 bmw 2002 ce WE revenir sans doute d une rencontre de ces belles déesses (sans jeu de mot). c’est pour cela d ailleurs que je faisais ce petit tour web

    ca donne envie d’en acheter une pour ressentir cette émotion, a voir combien elles coutent selon l’état…

  • Bonjour,
    Est ce quelqu’un peut me dire, ou je pourrai trouver un endroit pour conduire d’anciennes voitures. Merci

    • Bonjour Fanny,

      Aujourd’hui, diverses entreprises proposent ce service.
      Pour les trouver, va sur Google et recherche « conduire ancienne voiture », tu auras le choix 🙂

      A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *