Tonton Greg Rotating Header Image

Le match: BMW 323i E36 versus 325i E90

Cet article a été lu 16040 fois!

Quelques mois après avoir créé ce blog, je commençais à rencontrer d’autres fans de BMW. Aujourd’hui, j’échange de plus en plus avec d’autres bloggeurs  et journalistes, passionnés d’automobile. Finalement, j’ai rencontré Adrien, du blog abcmoteur.fr, lui aussi propriétaire d’une BMW, une 323i E36.

Nous nous sommes rejoint un samedi après-midi, près du château de Vaux le Vicomtes, pour une séance photos/vidéos, discuter de nos « bébés » et ainsi comparer les 2 modèles, distants de 12 années…

Les différences sur le papier

323i (1996) 325i (2008)
Moteur
Type moteur M52B25
6 cylindres en ligne
N53B30
6 cylindres en ligne
Energie Essence Essence
Disposition Longitudinal avant Longitudinal avant
Alimentation Injection Bosch Motronic Injection directe
Distribution DOHC + VANOS DOHC + double VANOS
Soupapes 4 par cylindre 4 par cylindre
Côtes 84 x 75 mm 88 x 85 mm
Cylindrée  2494 cc 2996 cc
Compression 10.5:1 10.7:1
Puissance 170ch à 5500 tr/min 218ch à 6100 tr/min
Couple 25.0 mkg à 3950 tr/min 270Nm à 2400 tr/min
Transmission
Boîte de vitesses 5 rapports 6 rapports
Puissance fiscale 11 chevaux 13 chevaux
Type Propulsion Propulsion
Antipatinage Série Série
ESP Non Oui
Châssis
Direction  Crémaillère assistée  Crémaillère assistée
Suspension avant  Pseudo Mc Pherson  Pseudo Mc Pherson
Barre antiroulis
Suspension arrière  Multi bras  Multi bras aluminium
Freins avant  Disques ventilés 286mm  Disques ventilés 300mm
Freins arrière  Disques 280mm  Disques ventilés 300mm
Pneus avant 205/60 R15 225/45 R17
Pneus arrière 205/60 R15 225/45 R17
Poids 1285kg 1505kg
Performances
Vitesse maxi 231 km/h 250 km/h
0 à 100 km/h 8s 6.7s
0 à 160 km/h 19.9s 17.3s
Poids/Puissance 7.55 6.9
Consommation
Route 6.0l 5.5l
Autoroute 8.5l 8.1l
Ville 9.8l 9.8l
Réservoir 62 l 63 l

Ce qui m’a en premier surpris sur le papier, c’est leur rapport poids/puissance qui est relativement proche. Grossièrement, on aurait là 2 voitures aux performances quasi identiques, à plus ou moins 15ch. Par contre, sur le bitume, on voit bien que la 325i est plus rapide et un peu moins gourmande.

Sur la route

Avant nos petits essais au volant, j’étais sceptique: ma 325i, forte de 218ch, devrait laisser derrière la 323i avec ses 170ch…mais je suis plus lourd de 220kg…

On se trouve donc un bout de route un peu perdue pour pousser nos bolides. Je prends le lead…mais Adrien me colle de très près!

On s’échange les volants, je monte dans la 323i. Oui, on est dans une BMW, on voit qu’elle a plus de 10 ans, mais elle a gardé toute sa jeunesse, rien de bouge, tout reste en place, c’est ce que j’adore chez les constructeurs allemands!

Je démarre et pousse le moteur, je comprends tout de suite pourquoi j’avais de l’avance: ce M52 se lâche vraiment qu’à partir de 3000 tr/min, je remercie mon double VANOS 🙂

Niveau design, je trouve que les E36 vieillissent très bien, on ne lui donne pas 12 ans!

Ci-dessous une vidéo de notre après-midi passée ensemble:

Galerie photos

Vous aimerez aussi lire :

4 commentaires

  1. Autopedia dit :

    Sympa ce petit comparatif.
    Pour les conso indiquées dans le tableau en ville avec le 6 cylindres, vous avez pu le constater en pratique avec vos belles ?
    Je trouve ça très raisonnable !

    1. TontonGreg dit :

      Pour les consos, c’est ce que je constate avec la mienne, en moyenne, en roulant « éco ».
      Après, c’est sûr, dans de gros bouchons ou en ayant le pied lourd, le réservoir se vide plus vite 😉

      Par exemple, habitant en région parisienne, je ne fais pratiquement que de la ville, donc je dirai 10/11l. Sur autoroute dégagée, au régulateur, je tiens les 8.0l annoncés. Sur nationale, testée au régulateur, à 90km/h, on tient les 5/6l.

      En moyenne, je fais entre 500 et 600km avec un plein max de 60l.

  2. Abcmoteur dit :

    Super article Greg, faut que je me bouge à faire le mien ! 😀 Tu as oublié de mettre notre run sur route ? ^^

    Je vais pas tout développer ici, ce sera dans l’article sur mon blog, mais voici mon retour concernant la conso (avec le thermostat moteur bloqué sur ouvert !) :

    – en 100 % ville : 11 l à 13 l en roulant normalement (trajet de seulement 4 km !)
    – sur route : 7,5 – 8 l mais en montagne (j’ai pas mesuré d’autres fois)
    – autoroute : ça tourne dans les 8,5 l effectivement et on peut faire prendre de la vitesse à la voiture sans souci sans surconsommer énormément
    – circuit : avec un tracé très valonné et une petite ligne droite 18 l

    A cause du calorsatat en panne ma conso doit prendre 0,5 à 1,5 l.

    Pour faire très court : très bon confort – voiture qui n’a rien à envier aux productions actuelles vu que j’ai la finition Wordline (clim auto, sièges chauffants, rétro électriques, rétro intérieur nuit, ordinateur de bord, accoudoir central, trappe à ski, …) le reste c’est du gadget qu’on nous vend aujourd’hui 🙂
    Le moteur est sensationnel ! J’ai pas conduit mieux pour le moment (en dehors de supercars bien entendu) et ce bruit… ce moteur qui explose passé 3 000 tours… toutes les autres voitures vous paraissent fade après ça !

    La suite dans mon article prochainement ! 😉

  3. Autopedia dit :

    Merci à vous deux pour vos réponses 🙂
    J’irai voir la deuxième version du comparatif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *