BMW 333i E30…oui, une 333i existe bien!

Vous ne rêvez pas, une 333i en E30 est bien sortie des ateliers de BMW…mais en Afrique du Sud seulement. Peu de personnes en dehors de ce pays sont au courant de son existence, d’ailleurs, ce modèle est très rare, seulement 210 BMW 333i ont été produit et 204 vendu.

L’histoire

La branche BMW M d’Afrique du Sud créa cette 333i en 1986 en utilisant le bloc 3.2l M30 sur une E30 à 2 portes (moteur M30B32 issue des 733i E23/ 533i E12/ 533i E28/ 633CSi E24). Elle a connu un franc succès dans ce pays, en tant que voiture de course et est aujourd’hui un collector.

La 333i fut construite avec l’aide d’Alpina (Buchloe, Allemagne), forçant les nouveaux propriétaires à choisir entre une climatisation (très utile en Afrique du Sud) et une direction « sport » (problème de place, le bloc M30 en prend beaucoup dans la E30).

BMW Afrique du Sud souhaita la 333i comme cela:
– bloc M30B32 de 3.2l, 197ch à 5500tr/min et 285Nm de couple à 4300tr/min
– boite manuelle 5 vitesses avec différentiel à glissement limité
– disques de frein Alpina ventilés (296 mm)
– jantes 16″ Alpina avec pneus Pirelli P7 (195x50VR16)
– ABS en option

Les performances de cette 333i sont impressionnantes:
– vitesse max de 228km/h
– 0 à 100 en 7.4s
– le km abattu en 27.7s

Pour se rendre compte de se qui a été fait techniquement, sachez que cette 333i est aussi performante qu’une 328i E36, sortie 10 années plus tard…

Deux anecdotes du « pourquoi cette 333i »:
– ce modèle a été originellement conçu pour rouler en Groupe 1, en compétition par rapport à la Ford Sierra XR8 et l’Alfa Romeo GTV 3.0 (les 2 géants de l’Afrique su Sud). Sa production s’est donc arrêtée en 1985, en même temps que le Groupe 1.
– elle devait concurrencer la Mercedes E190 2.3 16 mais BMW décida de laisser cette tâche à la M3 qui arriva quelques années plus tard.

Les photos d’époque

Une vidéo sur circuit

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *