Tonton Greg Rotating Header Image

BMW Alpina B7: en attendant la M7?

Cet article a été lu 14595 fois!

La nouvelle Série 7 (facelift 2012) ayant été annoncée, c’est au tour d’Alpina de nous présenter sa B7: une limousine avec un moteur digne d’une grande sportive!

Cette B7 sera donc plus puissante, plus performante et plus efficiente que son originale Série 7 (la base est une 750i, avec son V8 N63 de 4.4l). Plus puissante (540ch et 730Nm), elle taquine maintenant les 312km/h (toujours limité) et accélère de 0 à 100km/h en moins de 4.5s.

Le moteur

Le bloc aluminium V8 de 4.4l développe 540ch entre 5200 et 6250tr/min avec un couple de 730Nm (entre 2800 à 5000tr/min) et est géré par un Siemens MSD85.

Deux nouveaux turbos spécialement conçus pour Alpina sont responsables de cette puissance (turbines plus grosses). L’intercooler a été optimisé en le plaçant au plus près de l’admission.

De nouveaux pistons haute performance prennent place dans les cylindres, permettant un taux de compression de 9.2:1 pour un boost turbo de 1.0 bar. Ce qui nous donne un moteur avec 115ch par litre, avec au taux de compression maximum de 20.1 bar.

Après un rapide regard sur sa courbe de puissance (voir dans la galerie ci-dessous), on voit bien que cette B7 Bi-Turbo pourra démarrer sur les chapeaux de roue! notamment grâce au couple élevé mais aussi avec sa nouvelle boite ZF à 6 rapports, permettant douceur et sportivité (Alpina Switch-Tronic). Cette dernière permet de changer de rapports en 100ms, ce qui est tout à fait comparable aux meilleures transmissions à double embrayage.

Côté châssis

Le temps du châssis seulement dur et sportif est terminé, cette Alpina s’adapte à toutes les conduites.

Avec ses ressorts courts et amortisseurs recalibrés, elle est rabaissée de 15mm à l »avant et 10mm à l’arrière. Ses jantes classiques Alpina de 21″ chaussées de Michelin (245/32R21 et 285/30R21, non run flat!) lui assure une tenue de route exemplaire.

Alpina a intégré la toute dernière technologie en matière de gestion électronique des suspension. Cette B7 est équipée du Dynamic Damping Control et du Dynamic Drive, permettant au conducteur de sélectionner 3 configurations de suspensions: Comfort, Normal et Sport.

Design

Tous les modèles B7 (Standard, Limousine, xDrive, sDrive) arriveront avec 30 nouveautés, permettant, entre autre, un meilleur aérodynamisme (calandre, phares Xenon modifiés, anti-brouillards LED, jantes typiques Alpina, béquet arrière, échappement 4 sorties, peinture bleue métallique, etc…)

Le corps de cette B7 est assemblé dans l’usine de BMW mais terminé à la main chez Alpina, à Buchloe, en Allemagne, augmentant le temps de production de 2 semaines. Et vous pourrez la réceptionner au BMW Welt à Munich, la grande classe 🙂

Cette B7 sera présentée au concours d’Elégance de Pebble Beach, en aout, et directement mise en vente:
– 125 000€ pour la B7 standard
– 129 000€ pour la B7 standard avec xDrive
– 130 000€ pour la B7 Limousine
– 134 600€ pour la B7 Limousine avec xDrive
(yep, on va pas en croiser beaucoup 😉 )

Source: alpina-automobiles.com

Vous aimerez aussi lire :

8 commentaires

  1. frederic.E dit :

    mais on peut aussi receptionner sa B7 à Buchloe et c’est aussi un grand moment d’autant que l’accueil y est très chaleureux et les caves du patron d’Alpina une merveille ! 😉
    Greg : je me permets un petit correctif
    moteur : 540 ch entre 5200 et 6250 trs – 730 Nm de 2800 à 5000 trs/min – Vmax 312 km/h – 0 à 100 km/h en moins de 4.5 sec

    Version européenne = B7 Biturbo présente au Mondial de Paris.

    1. TontonGreg dit :

      hum, pas sûr pour le correctif:
      – tout le monde annonce +40ch par rapport à la 750i qui en fait 450 (mes 507ch collent donc bien)
      – ils ont mis de plus gros turbos donc lag plus important, le couple max est dispo plus tard.
      – ces chiffres proviennent du catalogue Alpina (http://www.alpina-automobiles.com/ww/models-alpina/b7-biturbo/antrieb.html)
      alors, bluf ou pas bluf? 😉

      sinon, tu les as eu où tes chiffres? et tu as vu les caves du patron d’Alpina??? prochaine fois, amène moi avec! 🙂

      1. frederic.E dit :

        le moteur de la B7 restylée est le même que sur la nouvelle B5 Biturbo et si tu veux des articles tu vas sur les sites canadiens ( Auto123 et qq autres mais aussi )
        y’ aussi mes amis du Blogauto et plein d’autres

        http://www.leblogauto.com/2012/06/alpina-b7-a-defaut-de-m7.html#more-114674

        je suis très au fait des affaires Alpina car j’ai ai eu une jusqu’à il y a deux ans, une rare B6S 3.5 L et pour les caves oui je les connais je dois même encore avoir une bouteille estampillée Alpina dans ma cave

  2. Hugues dit :

    Mouai, j’ai toujours eu du mal avec le look Alpina , bien dans les années 80,
    Mais plus maintenant je trouve !
    Les autocollants sur les flancs
    Les jantes a bâton ( galère à nettoyer )
    Bref cela reste un « style » de fabrique mais qui
    Vieilli automatiquement le Vehicule je trouve !

  3. frederic.E dit :

    J’oubliais, le site Alpina n’est pas encore à jour
    Hugues : les décos Alpina c’est du facultatif !

    1. TontonGreg dit :

      Effectivement, en y regardant de plus près, tu as complètement raison! et le site d’Alpina n’est pas à jour…
      Merci pour l’info alors, je viens de modifier cela.

      Allé, une petite photo de la bouteille Alpina maintenant 🙂

  4. frederic.E dit :

    Tiens voilà l’accès vers le site des vins Alpina . Au départ c’est un gros négociant de Bavière et il faut chercher un peu pour découvrir quelques vins estampés Alpina.

    http://www.alpinawein.de/de/weine.html

  5. Bonjour
    C’est claire que c’est pas une voiture qui s’adresse à toute les bourses entre 125000 et 140 milles € c’est plus la voiture du directeur d’une multinationale du CAC40 que celle de l’ouvrier de l’entreprise du coin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *