Tonton Greg Rotating Header Image

Essai BMW M135i – Tonton a trouvé un nouveau jouet!

Cet article a été lu 21398 fois!

Un samedi, de bon matin, je passe au Garage du BAC avec Alex, fan de BMW, afin d’espérer essayer cette nouvelle M135i. Effectivement, à peine arrivés, un mécanicien s’avance vers nous: « c’est pour vous l’essai de la voiture? » (désignant le précieux). « Oui, c’est pour nous, allons-y! ».

Ainsi commencent les 20 minutes les plus excitantes de la journée!

Premières impressions

Alex sera le premier à rouler, je reste « co-pilote ». Le moteur démarre, on entend à peine le ralenti, rauque et feutré, petit frisson. L’intérieur respecte bien l’esprit BMW: sportif et luxueux à la fois. On avance, amortisseurs souples, moteur doux, Alex se met tout de suite en mode Sport Plus (je l’adore ce mec 🙂 ).

Au coin de la rue, premier feu rouge. Il passe au vert, pied au plancher, on est scotché aux sièges, les vitesses s’enchaînent en un claquement de doigts, le tout avec une sonorité digne d’une sportive. Tout cela ce répète pendant 10 minutes. C’est maintenant à mon tour de la « piloter ».

Au volant

Le « poste de pilotage » est très agréable, on est tout de suite bien assis, tout à portée de main. Seul bémol, le volant, légèrement rembourré et entouré d’une file pellicule de plastic, ne donne pas une impression de sportivité.

Mes premières impressions de passager se confirment: conduite souple et puissance disponible à la demande. J’arrive au feu tricolore qui passe au vert avant mon arrêt, je tourne et enfonce la pédale avant la sortie du virage (à 90°), on la sent glisser de l’arrière, je la rattrape aussi facilement qu’elle est partie, c’est presque trop facile, je n’imagine même pas le plaisir sur circuit!

J’enchaîne donc les sorties de rond-points franches et les accélérations « brutales ». La boite 8 rapports Steptronic est très rapide. J’en suis d’ailleurs très surpris car lors de l’essai de la 328i, je la trouvais un peu lente (c’est donc un bon point pour la M135i). Autre chose, très importante, le turbo: à aucun moment on ne ressent sa présence, pas de lag, ce mono-turbo monté en TwinScroll fait des merveilles!

Concernant le freinage (4 pistons pour l’avant et 2 pour l’arrière), je le trouve progressif: doux sur les premiers centimètres et puissant sur le fond. J’avoue d’ailleurs que cela m’a déstabilisé, j’aurai préféré du mordant, plus agressif, plus adapté à ce type de véhicule.

En résumé, je trouve que cette M135i est vraiment une petite merveille, très polyvalente. Il est clair que ce n’est pas une pure sportive mais on prend vraiment son pied à la conduire ou la piloter. Pour reprendre l’expression du leredacteurauto.be : « la M135i, c’est la BM comme on l’M » 🙂

Le mot d’Alex

Première impression la carrosserie: Je n’etais pas du tout fan de la nouvelle serie 1 F20/21… J’ai, à ma grande joie découvert cet été la M135i… le changement est radical aussi bien à l’interieur qu’à l’exterieur ! 🙂

Les jantes sont différentes, bien dessinées, sobres mais laissant apparaitre les etriers M perf spécifiques couleur bleu estorill. La couleur noire de la voiture que mon cher commercial nous a fait essayé était noir et je trouve qu’elle fait sage (trop peut-etre?). Apres avoir ouvert la voiture le mecano du garage du BAC et ses 40 ans d’experience, nous demande qui conduit…
Le tonton me laisse le volant en premier, Merci tonton :p

Lorsque j’ai pris le volant ma première impression a été Wow 😀 le son qu’elle dégage. A mon plus grand bonheur j’ai pu tester la 1M. Niveau sonorité on se rapproche meme si la 1M était un peu plus rauque!

Autre différence et nouveauté pour moi: la boite auto: aussi bien ma 116d que la 1M étaient en boite méca… 30 secondes m’ont suffit a comprendre le fonctionnement. 😀

Pour la forme, j’ai testé le mode eco-pro: chose intéressante en boite auto: les rapports sont passé avant les 2000 tr/min, ok on ne profite pas du zouli bruit mais niveau économie d’essence je pense qu’on y gagne sérieusement; mais petite surprise à laquelle je ne m’attendais pas, si on met pied plancher, il y a au bout de la pédale, une zone supplémentaire pour « s’amuser » 😀

Même en mode eco, si à tout moment on a un besoin urgent de niak, et bien la belle répond présent, les rapports sont remontés instantanément par la boite ZF8…Une merveille.

Pour le chemin aller, j’ai laissé la boite en mode D (cruising). Après un long moment de test du mode eco-pro… (30 secondes) passons au mode sport+ : rapports poussés au max et ESP désactivé 😀

La voiture est rageuse, ne demande qu’une chose: qu’on la lance ! Le turbo a du mordant, le son du 6 cylindres en ligne rugit dans une euphorie qu’il faut maitriser car cette douce voiture au mode eco-pro devient un mange point très vite…

Pour ma part les sensations sont un chouilla moins aggressives vis-à-vis de la 1M, certainement du au fameux overboost présent sur la prestigieuse Bavaroise badgée M.

Le trajet retour a été effectué toit-ouvrant (oui le temps etait au rendez-vous !) pour apprécier ce doux bruit et palettes activées…Meme fenetres fermées c’est une symphonie qu’on ne peut s’empêcher d’ecouter (je me demande l’interet d’avoir la radio :D).
Le passage des vitesses en palettes m’a fait ressentir quelques a coups lors du retrogradage (un peu décu sur ce point) mais pour ce qui est de la montée des rapports nickel (meme si il y a une petite latence de qqes millisecondes 🙂 )

Coté tenue de route, les michelins et la suspension retravaillée par les equipes M avec BMW rendent la voiture très agréables sur des routes un peu dégradées, la suspensions est ferme mais pas trop (clin d’oeil aux inconnus si vous connaissez vos classiques). Le roulis n’a pas pu etre testé dans ses retranchements mais je ferais ca quand j’aurais la mienne ! 🙂

Quelques minutes s’ecoulent et mon choix de prendre cette voiture plutot que le coupé 135i… confirment tout ce que j’ai pu voir/lire sur internet !

Coté interessant par rapport a une 1M ou une coupé 135i nous sommes en dessous des 190gr de CO2 ce qui implique un malus de 1300 euros au lieu des 2300 et nous fait envoler l’abonnement du malus de 160 euros par an ! Il est à noter que la boite auto réduit les emissions de CO2 à moins de 180gr de CO2. 🙂

Bref cet éssai a été une fois de plus de la magie  à l’état pur !

Cette voiture est une serie 1 pas trop grosse, mais avec une sportivité étonnante. BMW réussis un tour de magie, comme M l’a fait avec 1M, en y ajoutant un peu plus de polyvalence!

Un très grand merci à Bruno et au garage du BAC pour cet essai qui me fera craquer d’ici quelques mois !

Fiche technique

Son prix de base est de 44850€ (avec pneus Runflat en option…ça c’est la blague de Munich, franchement, qui va les prendre?)

 

Pour en savoir plus sur cette M135i, n’hésitez pas relire l’interview de son chef de projet.

 

Vidéo de l’essai

Les photos

Merci Alex pour les photos!

 

Vous aimerez aussi lire :

25 commentaires

  1. Bruno dit :

    Perso , c’est mon 1er volant M et je le trouve très agréable. Il est petit et recouvert d’une mousse. Testé depuis 15000 km et une bonne journée de circuit. Rien à redire

    Maintenant je suis curieux sur les anciens ‘bons’ volants. Il existe une option alcantara pour la M135i, mais un peut trop chèr je trouve

  2. ghislain maxime dit :

    bonjour toujours aussi fantastique ton blog j’aimerai savoir si la série 1 et peut être la série 2 coupé passeront a la traction il y aura toujours de version m performance propulsion
    merci de me répondre

    1. TontonGreg dit :

      Salut Maxime,
      Pour le moment, pas question de passer les Série 1 et Série 2 en traction, sauf pour la Série 2 Active Tourer, mais là, c’est carrément un autre concept.
      Les versions M Performance ont l’air de rencontrer du succès, si cela continue, BMW les proposera bien entendu toujours 😉

  3. TOM dit :

    Salut, magnifique article !
    Par contre une petite erreur, il ne s’agit pas d’une boite double embrayage ( réservé au m pur et dur) mais d’une boite simple embrayage a bain d’huile. Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quel boite ! C’est la ZF 8 rapport ou la meilleur boite auto 8 rapport du marché concurrente direct des double embrayage !

    En tout cas superbe article 🙂

    1. TontonGreg dit :

      Merci pour avoir vu la coquille, effectivement, le double embrayage, ce n’est que pour les M 🙂

  4. Bernard dit :

    pfff ça vaut pas son prix
    une 308 GTI est mieux fini, plus robuste, moins cher et plus rapide dans les courbes
    au pire je prends une RS! et là je suis au top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *