Essai nouvelle BMW Série 1 – 118d F20

Je profite de l’essai de la nouvelle Série 1 F20, une 118d Urban Life, pour vous faire part de mon avis.

Avant cela…

Le début de l’histoire est simple: je reçois un email de BMW me proposant l’essai de la nouvelle Série 1. Ah, faut pas me demander cela 2 fois! Je m’empresse de laisser mes coordonnée. Le lendemain, Bruno, du garage BMW du BAC, à Chennevière sur Marne, me donne un rendez-vous pour le mercredi suivant. Ça tombe bien, je vais justement ce jour là au Garage du BAC faire réviser mon E90, je tuerai le temps à bords de cette F20!

Nous sommes maintenant mercredi, 8h30, accueil chaleureux de la concession, je laisse les clés de ma Série 3 et demande Bruno. Il arrive de suite et me propose d’essayer une 118d.

Elle est là, dehors, elle m’attendais. Je la regarde, hum, belle bagnole!

J’enlève ma doudoune de froid sibérien, la pose sur la banquette arrière, hum, ça sent déjà bon la voiture neuve.

La clef de contact…oui, c’est vrai, plus besoin de l’insérer près du bouton Power On, il suffit de l’avoir sur soi (enfin, dans la poche de Bruno 😉 ) et de presser ce fameux bouton.

Le 2l turbo (143ch – 320Nm) démarre de suite. On sent qu’on a un diesel sous le capot. Cependant, on l’entend très peu et les vibrations sont mineures (seulement sur le levier de vitesse, au ralenti).

Et hop c’est parti pour une petite ballade hivernale (sans neige, sniff….)

Premières sensations: sécurité, ambiance BMW, souplesse du moteur.

Quelques minutes pour s’adapter au moteur, je roule habituellement avec un 3l 6cylindres essence.

Grâce à la technologie BMW EfficientDynamics, on peut rouler en mode Eco, Normal ou piloter en mode Sport.

Le mode Eco est très persuasif, on est informé en temps réel, non pas de l’économie de carburant mais du nombre de kilomètres gagnés, que l’on pourra faire en plus, ingénieuse idée!

Après quelques minutes de roule nationale, il est temps de faire demi-tour:
– « Dites moi Bruno, je peux tester le mode Sport? »
– « Mais bien sûr! »

Là, on ressent bien les 320Nm de couple dès les bas régimes, les pneus s’en rappellent d’ailleurs!

Le moteur prend facilement les tours, en douceur mais efficacement. Je me retiens, on est pas sur circuit mon coco…

A 80km/h, en 6e, la reprise n’est pas très bonne, je passe en 4e, là je vois la différence!

Il est déjà l’heure de rendre la belle, dommage, j’aurais bien continué quelques km plus loin, sur une route dégagée.

BMW ne s’est pas loupé sur la qualité de fabrication (une habitude chez eux), rien ne bouge, tout est habilement monté, l’intérieur est très flatteur, on aime être dans cette F20, je veux y rester!

Je jette un œil au coffre, il est plus grand que je ne le pensais (volume plus important que l’ancienne).

Verdict.

Pour conclure, je dirais qu’on a là une voiture parfaite pour une personne l’utilisant tous les jours (ville + extra urbain). Un couple pourrait même partir tranquillement en WE avec 2 enfants, voir passer une semaine de vacance au soleil!

Un point négatif…euhhh…là, faudrait me la laisser une journée, que je la décortique…je trouverai bien quelque chose à redire… 😉

Photos

J’ai bien entendu pris quelques clichés:

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *