BMW M5 Edition 35 Jahre

La BMW M5 est, depuis trois décennies et demie, l’incarnation même de la berline de sport haute performance – l’édition spéciale produite par BMW M GmbH à l’occasion de cet anniversaire sera limitée à 350 exemplaires.

35 ans plus tard…

Il y a 35 ans, BMW Motorsport GmbH a créé une nouvelle catégorie automobile : la première berline haute performance associant la dynamique de conduite d’une voiture de sport, au confort et à la polyvalence d’une berline haut de gamme. Dénommée BMW M5 et propulsée par le moteur 6 cylindres en ligne de la BMW M1, le modèle a commencé une carrière remarquée dont la BMW M5 Competition est actuellement le plus performant des modèles. Pour marquer cet anniversaire, BMW M GmbH présente une édition spéciale de la BMW M5, qui possède sous le capot le moteur le plus puissant de l’histoire du modèle – avec une puissance de 625 ch et 750Nm de couple – ainsi qu’une gamme d’équipements et d’éléments de design spécifiques. La BMW M5 Edition 35 Jahre sera produite en série limitée à 350 exemplaires et sera disponible dans le monde entier à partir de juillet 2019.

En six générations, le potentiel dynamique de la BMW M5 n’a cessé d’augmenter, mais la berline haute performance est restée fidèle à son caractère. La conception à haut régime du moteur, la technologie de suspension en parfaite harmonie avec le niveau élevé de puissance du moteur, et les caractéristiques de spécifiques M pour optimiser l’admission d’air de refroidissement et les propriétés aérodynamiques garantissent des propriétés de conduite définies par des performances dynamiques, une agilité et une précision maximales, comme c’est le cas avec la BMW M5.

…et depuis 35 ans…

Avec sa technologie et son design, la BMW M5 Edition 35 ans incarne de manière particulièrement authentique la philosophie sur laquelle repose le concept de la berline haute performance. Le moteur, la transmission de puissance, la suspension et la conception de la BMW M5 ont toujours constitué un ensemble soigneusement harmonisé. La constance de la puissance du moteur sur une large plage de régime est tout aussi importante que l’agilité et la sécurité de la voiture sur la route, sa dynamique de conduite palpitante sur circuit et son apparence sobre et élégante.

Même la première génération de la BMW M5 était remarquablement discrète, avec une apparence qui semblait pratiquement identique au modèle de base. Les propriétés de son moteur en sont d’autant plus spectaculaires. Le moteur 6 cylindres en ligne, dérivé de la BMW M1 et légèrement modifié, développe 210 kW/286 ch, soit 9 ch de plus que dans la légendaire voiture de sport à moteur central grâce à une électronique numérique optimisée. « La suspension doit toujours être plus rapide que le moteur » – tel était le principe directeur de la BMW M de l’époque. C’est pourquoi la BMW M5 a été dotée d’une suspension sport resserrée et d’un système de freinage haute performance ainsi que d’une transmission renforcée à cinq rapports et d’un blocage du différentiel sur la transmission du pont arrière avec un effet de blocage de 25 pour cent.

La deuxième génération de la BMW M5 avait également un look élégant : elle a d’abord pris la route avec une puissance de 232 kW/315 ch et à partir de 1992 avec 250 kW/340 ch. Elle est désormais équipée de série d’une suspension autonivelante sur l’essieu arrière pour assurer l’équilibre caractéristique entre les performances sur circuit et le confort quotidien suprême. Dans la troisième génération de la BMW M5 lancée en 1998, les deux pots d’échappement arrière jumelés maintenant typiques ont d’abord fourni une indication discrète des performances exceptionnelles du moteur du modèle. De plus, le moteur V8 de 294 kW/400 ch nécessitait désormais des entrées d’air de refroidissement considérablement élargies à l’avant. La quatrième édition de la BMW M5 disposait d’un moteur impressionnant encore plus spectaculaire qu’auparavant : un moteur 10 cylindres dérivé de la Formule 1 a développé une puissance maximale de 373 kW/507 ch. De plus, le V10 a porté le concept à haut régime des moteurs M à un nouvel extrême – avec plus de 8 000 tr/min et un son très impressionnant.

Avec le retour au moteur V8 dans la cinquième génération de la BMW M5, 2011 a également vu l’introduction de la technologie turbo. Deux turbocompresseurs disposés dans l’espace en V entre les banquettes des cylindres et un collecteur d’échappement transversal étaient les points forts du moteur à haut régime d’une puissance de 412 kW/560 ch, dont la puissance a été maîtrisée entre autres par une transmission à double embrayage à 7 rapports et un blocage actif du différentiel sur le pont arrière. Le sixième et dernier chapitre de l’histoire à succès de la BMW M5 est une fois de plus défini par un moteur V8. Avec le nouveau groupe motopropulseur, la puissance est portée à 441 kW/600 ch – dans la BMW M5 Competition, elle peut atteindre 460 kW/625 ch. Pour la première fois, le système intelligent de traction intégrale M xDrive contribue à ce que la puissance du moteur soit transmise à la route avec une suprématie maximale. Il introduit un tout nouveau niveau de dynamique de conduite et garantit que la BMW M5 la plus récente et la plus puissante est facile à contrôler pour le conducteur – même lorsqu’elle est conduite dans un style sportif et à haut niveau de puissance.

2 Comments

Répondre à Yanick Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *