Nouveau MINI John Cooper Works Countryman 2017

Le MINI Countryman de la deuxième génération est le modèle le plus grand et le plus variable de la gamme de la marque de tradition britannique. Son moteur peut être considéré à juste titre comme un nouveau superlatif. En combinaison avec la transmission intégrale ALL4 de série et le concept de véhicule robuste, le moteur le plus puissant – 231 ch (170 kW) – qui ait jamais animé une MINI contribue à ce que grâce au dernier-né de la famille des sportifs de haut niveau de John Cooper Works, la sensation de course sur la route tout autant que la joie au volant extrême hors des rubans d’asphalte atteignent un nouveau niveau.

Le nouveau MINI John Cooper Works Countryman abat le zéro aux 100 km/h en 6,5 secondes aussi bien avec la boîte manuelle à six rapports qu’avec la boîte sport Steptronic à 8 rapports et donc en 0,8 respectivement 0,7 secondes de moins que le MINI Cooper S Countryman ALL4. Les excellentes caractéristiques de performance du nouveau MINI John Cooper Works Countryman se manifestent également par son élasticité en vitesse intermédiaire, son agilité dans les virages et ses valeurs de ralentissement.

Le nouveau MINI John Cooper Works Countryman : vue d’ensemble des faits et des données

– Moteur turbo 4 cylindres transversal d’une puissance de 231 ch (170 kW) et un couple de 350 Nm
– Transmission intégrale ALL4 optimisée en termes d’efficience de série
– Suspension sport avec système de freinage Brembo et roues 18 pouces en alliage léger
– Moteur, suspension et aérodynamique s’accordant parfaitement sur la base du savoir-faire acquis en compétition par John Cooper Works
– Accélération de zéro à 100 km/h en 6,5 secondes, vitesse maximale de 234 km/h
– Pack aérodynamique John Cooper Works avec entrées d’air très généreuses à l’avant
– Habitacle propre au modèle avec des sièges sport John Cooper Works
– Dotation de série exclusive, y compris projecteurs à LED, modes MINI Driving et accès confort
– MINI Connected faisant fonction d’assistant personnel au quotidien et pendant les voyages.

Outre le savoir-faire technologique actuel, la longue et célèbre tradition de la marque en matière de compétition sportive a également trouvé son aboutissement dans le caractère unique du nouveau MINI John Cooper Works Countryman. Il y a 55 ans, la classic Mini engrangeait son premier triomphe – avec une victoire du Mini Cooper au British Touring Car Championship. Depuis le nom du légendaire constructeur de voitures sport John Cooper est synonyme de la présence couronnée de succès de la marque dans les compétitions sportives et de la joie au volant extrême sur la route.

50 ans exactement après la dernière des trois victoires engrangées au total par la Mini classic au Rallye de Monte Carlo, le MINI John Cooper Works Countryman ouvre la voie vers de nouveaux succès. La nouvelle édition du multitalent est la base du véhicule de compétition développé par MINI et l’équipe x-raid pour les rallyes long trajet. Pour la première fois au départ du Rallye Dakar 2017, le MINI John Cooper Works Rally va relever le défi du rallye raid le plus difficile au monde. Il prend ainsi la succession du MINI ALL4 Racing qui a été développé à l’instar du MINI Countryman de la première génération et gagna le Rallye Dakar quatre fois de suite.

Le moteur quatre cylindres de 2 litres monté transversalement à l’avant bénéficie d’une version spécifique de la technologie MINI TwinPower Turbo avec un système de suralimentation intégré dans le collecteur en fonte d’acier, une injection directe d’essence, une commande entièrement variable des soupapes VALVETRONIC et un système de calage variable des arbres à cames (double VANOS). Le turbocompresseur fabriqué à partir d’une matière très résistante aux températures génère une pression de charge de 2,2 bars et crée ainsi la base d’un déploiement de puissance énergique et durable. Le moteur fournit son couple maximal de 350 Newton-mètres entre 1 450 et 4 500 tr/mn. Il atteint sa puissance maximale de 231 ch (170 kW) dans la plage de régimes de 5 000 à 6 000 tr/mn.

D’autres particularités du nouveau modèle développé pour John Cooper Works sont les pistons spécifiques, un système de surcharge généreusement dimensionné et un refroidisseur supplémentaire. Viennent s’y ajouter un système d’échappement sport favorisant non seulement la caractéristique de puissance du moteur, mais le mettant également en scène aussi bien en termes d’acoustique que d’optique. La contre-pression réduite des gaz d’échappement favorise le déploiement de puissance spontané ; un papillon d’échappement commutable et la géométrie spéciale du silencieux génèrent la sonorité émotionnelle du moteur typique des modèles John Cooper Works.

La boîte manuelle à 6 rapports de série se distingue par une optimisation du poids, un taux de rendement intérieur élevé et un haut niveau de confort. Un capteur de rapport permet la visualisation d’une adaptation active du régime pour des passages de rapports très dynamiques. Des courses réduites et le pommeau de levier de vitesses propre au modèle facilitent le choix précis des rapports. Une boîte sport Steptronic à 8 rapports, qui peut être commandée par un levier de sélection également exclusif ainsi que des palettes de commande au volant, est disponible en option. Elle assure des temps de passage des rapports très courts et possède une fonction Launch Control pour des accélérations optimisées départ arrêté.

Grâce à sa construction compacte de poids optimisé, la version actuelle de la transmission intégrale ALL4 permet une forme très efficiente de la répartition variable de la puissance. Elle est constituée d’un angle de renvoi appelé « Power-Take-Off » logé sur le différentiel avant, d’un arbre de transmission en deux parties et d’un différentiel arrière avec un embrayage hang-on à régulation électrohydraulique. Pour réduire les couples de perte apparaissant lors du transfert de la force sur l’essieu arrière, le nouveau MINI John Cooper Works Countryman bénéficie du contrôle dynamique de la stabilité DSC avec propulsion avant typique MINI dans les situations de conduite normales. L’embrayage hang-on n’intervient que si nécessaire et envoie alors le couple aux roues arrière en l’espace de quelques fractions de seconde.

La technologie de suspension concorde parfaitement aussi bien avec la puissance extrêmement élevée du moteur qu’avec l’empattement large et le centre de gravité bas du sport polyvalent de haut niveau. Un essieu monoarticulé à jambes de suspension à l’avant et un essieu arrière à bras multiples sont combinés dans une construction propre au modèle. La suspension sport de série se caractérise en outre par des ressorts et amortisseurs très fermes. L’assistance à la direction Servotronic tarée sur la vitesse contribue à une maniabilité précise dans les virages et au confort lors des manœuvres de stationnement.

Le système de freinage sport conçu en coopération avec le fabricant spécialiste Brembo est constitué de 4 disques à piston à étriers fixes sur les roues avant. Les étriers peints en rouge arborent à l’avant le logo John Cooper Works. De plus, le contrôle dynamique de la stabilité DSC contribue à une traction optimisée lors des accélérations, à l’agilité dans les virages et à un ralentissement sûr. Ses fonctions comprennent, entre autres, le système de contrôle dynamique de la stabilité (DSC) inclut également le contrôle dynamique de la traction (DTC), l’Electronic Differential Lock Control (EDLC) agissant comme fonction de verrouillage électronique pour le différentiel de l’essieu avant ainsi que le système Performance Contrôle qui assiste le braquage agile dans les virages négociés avec dynamisme. La dotation de série comprend également des roues en alliage léger John Cooper Works 18 pouces de finition Black Thrill Spoke. D’autres roues en alliage léger John Cooper Works 18 pouces et 19 pouces sont disponibles en option.

Les modes MINI Driving, disponibles de série, permettent un tarage du véhicule orienté à la situation de conduite et aux préférences individuelles du conducteur. Un rotacteur, situé à l’embase du levier de commande des vitesses ou du levier de sélection, permet la sélection des modes MID, SPORT et GREEN. Ces derniers influencent les lois de l’accélérateur et de la direction, la sonorité du moteur ainsi que la caractéristique de commande de la boîte sport Steptronic à 8 rapports et la cartographie de l’amortissement, selon les équipements choisis. En mode SPORT, la caractéristique des amortisseurs à pilotage électronique favorise une conduite dynamique alors que les deux autres modes sont voués à une conduite confortable. Le mode GREEN favorise une conduite confortable et optimisée en termes d’efficience grâce à la fonction roue libre qui agit en combinaison avec la boîte sport Steptronic à 8 rapports. En mode GREEN, le système désolidarise le moteur de la boîte entre 50 et 160 km/h dès que le conducteur lève le pied de la pédale d’accélérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *