Nouvelle BMW Série 4 Cabriolet – F33

La nouvelle BMW Série 4 Cabriolet marque le début d’une nouvelle ère dans la famille des cabriolets BMW. Le nouveau design, introduit avec la BMW Série 4 Coupé, lui confère plus de charisme et de puissance. Elle fixe de nouvelles références en matière de dynamisme, d’élégance et de plaisir de conduire et ce, que le toit soit fermé ou ouvert.

Ce nouveau cab affiche notamment une largeur, un empattement et une longueur visiblement accrus par rapport à la BMW Série 3 Cabriolet. L’équilibre des proportions ainsi que la ligne caractéristique résultent aussi des porte-à-faux réduits à l’avant comme à l’arrière, du long capot moteur et de l’habitacle reculé. Les traits de style typiques de BMW, tels que les calandres, les projecteurs avant et les grandes prises d’air dans le bouclier avant, soulignent délibérément les liens de famille qui apparentent le cabriolet à la Série 3.

Plus de confort. Plus de fonctionnalité.

Avec sa signature esthétique, la nouvelle BMW Série 4 Cabriolet passe habilement d’une silhouette élégante, reconnaissable entre mille avec ses proportions équilibrées en configuration décapotée, à une ligne de coupé incroyablement dynamique – se passant de montants centraux – en configuration capotée. Le toit rigide rétractable en 3 parties qui la coiffe séduit par une isolation phonique nettement améliorée grâce au ciel de pavillon absorbant et, donc, par un gain de confort perceptible tout en étant entièrement apte aux sorties hivernales. Avec ce ciel de pavillon entièrement habillé et doté d’un éclairage intérieur additionnel, l’ambiance à bord correspond par ailleurs à celle régnant à bord d’un coupé. Lorsque le toit est ouvert et logé dans la partie arrière, l’aide au chargement (de série) soulève, si besoin est, le toit replié pour faciliter l’accès au coffre à bagages. Déposer des bagages volumineux et encombrants ne pose ainsi aucun problème, même lorsque le toit est replié. La position assise basse et sportive agrandit la garde au toit à l’avant comme à l’arrière. À l’arrière, l’espace jambes s’est également accru de manière considérable par rapport à sa devancière.

Finitions avec lignes personnalisées et détails exclusifs.

L’intérieur de ce cabriolet reflète élégance et fonctionnalité. Tous les éléments de commande importants pour la conduite sont agencés de manière ergonomique autour du conducteur et lui assurent l’accès optimal à toutes les fonctions. Les lignes et surfaces dans les portières convergent vers l’arrière. Les sièges, de conception entièrement nouvelle, avec guide-ceinture intégré, sont désormais réglables électriquement (de série). Ces sièges sont également disponibles avec un chauffage de nuque pour le conducteur et son passager avant (disponible en option ou via le Pack OpenDrive). Lorsque le toit est replié, la température définie est réglée automatiquement en fonction de la température extérieure et de la vitesse de la voiture.

Outre la Finition d’entrée de gamme (Finition Lounge), 4 niveaux de Finition sont proposés. Ainsi, les Finitions Sport, Modern, Luxury et M Sport permettent de personnaliser et de mettre en valeur l’allure extérieure et intérieure de la voiture. Le choix des matériaux et leur finition soulignent l’ambiance unique régnant à bord de la BMW Série 4 Cabriolet.

Dynamisme de conduite de haut niveau.

Outre la possibilité de savourer, sur simple pression d’un bouton, une atmosphère de plein air, l’expérience active à son volant est essentiellement déterminée par le dynamisme impressionnant et la maniabilité magistrale de la voiture. Les ingénieurs BMW ont une fois de plus réussi à optimiser d’une manière décisive des qualités telles que la précision de la direction et l’agilité. Ces qualités découlent idéalement de la technique sophistiquée des liaisons au sol, de la direction électromécanique exempte de toute influence de la transmission, de la répartition équilibrée des charges sur essieux (50 / 50), du peaufinage en soufflerie aérodynamique et du concept innovant de construction allégée. L’ambition sportive est appuyée par l’empattement accru, les voies élargies et le surbaissement de série. Le centre de gravité bas en résultant exerce une influence déterminante sur le dynamisme de conduite.

Deux moteurs à essence et un diesel pour le lancement.

Pour le lancement de la BMW Série 4 Cabriolet, un six cylindres en ligne essence (BMW 435i Cabriolet), un quatre cylindres essence (BMW 428i Cabriolet) et un quatre cylindres diesel (BMW 420d Cabriolet) seront proposés. Ces moteurs couvrent une fourchette de puissance allant de 184 ch (135 kW) à 306 ch (225 kW) et fonctionnent avec la technologie BMW TwinPower Turbo. Ces motorisations confèrent d’excellentes accélérations et reprises à la BMW Série 4 Cabriolet et se distinguent par une consommation réduite et, d’ores et déjà, par le respect de la norme antipollution EU6.

Boîte manuelle à 6 rapports ou boîte automatique à 8 rapports.

De série, la transmission du couple aux roues arrière passe par une boîte manuelle à 6 rapports. En option, BMW propose la boîte automatique à 8 rapports. Elle peut être accouplée à toutes les motorisations et permet aussi de passer les rapports manuellement via des palettes de commande au volant (boîte automatique Sport à 8 rapports). Les deux types de boîtes sont associés de série à la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur.

Galerie photos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *