Les cylindres chemisés, bonne ou mauvaise idée?

Le choix de BMW concernant l’utilisation de cylindres chemisés dans ces moteurs ///M est très controversé: on parle de surconsommation d’huile, de bruit excessif, de chemises ayant la bougeotte, de bloc aluminium d’aimant pas ces chemises, etc… Qu’en pense alors un professionnel de l’automobile comme VAC Motorsport? Tony, avec ses 50 années d’expérience, va nous parler des chemises de cylindres dans les moteurs S54, S62 et S65.

Sa réponse courte: il n’y a aucun inconvénient!

La réponse longue de Tony: « Je peux dire avec certitude qu’un bloc chemisé dans les règles de l’art sera plus performant qu’un bloc sans. Que ce soit des moteurs pour la course, homologués route, avec des modifications techniques (mécaniques) ou avec une puissance décuplée, les chemises ne posent pas de problème! Nous avons chemisé des dizaines de moteurs BMW et vendu des centaines de chemises dans le monde. Et nous avons toujours quelques rayons remplis de chemises pour BMW, prêts à être expédiés. »

Quelques point d’attention

« Les seuls retour que nous avons résultent d’une mauvaise installation. C’est la première cause de problème. Vous devez comprendre une chose: introduire un corps étranger dans un bloc moteur signifie logiquement qu’il a été compromis, ce qui est vrai quand l’opération a mal été effectué. »

La sur-consommation d’huile est un mythe. La plupart du temps, la cause est dû à un mauvais honage (déglaçage permettant de rayer la paroi, plus elle est lisse moins il y a d’étanchéité)  de la chemise. Par contre, concernant le bruit, ce n’est pas un mythe. Si les pistons sont « trop loin » de la chemise, ça sonne généralement plus fort pendant le temps de chauffe. Cela est dû au fait que le métal raye le cylindre. La seule façon de prévenir cela est de vérifier la cotte piston/chemise pendant le honage.

Un autre problème peut aussi apparaître: le déplacement des chemises. Cela est rare mais possible, facilement évitable quand elles sont installées proprement. Après, les seules choses qui pourrait causer ce problème sont un bloc avec de l’aluminium de mauvaise qualité, une surchauffe ou une culasse trop serrée. Ce dernier cas arrive quand un client est parano sur l’étanchéité de la culasse: il la serre trop, croyant bien faire, mais quand le bloc chauffe, il se dilate, entraînant avec lui la culasse qui déplacera alors les chemises. Encore une fois, très rare mais possible.

Pour nos propres assemblages, nous allons plus loin en utilisant des chemises ébauchées (avec une collerette). Cela évite à la chemise de « descendre » du cylindre.

Quand un ingénieur jette un œil au S65, il ne pense pas qu’il y a assez de place entre les cylindres pour un chemisage. Or, cela est possible car le bloc est composé d’une excellente qualité d’aluminium. Si les chemises sont installées correctement, il ne sera pas compromis. Cela veut aussi dire que ces chemises sont très fines mais plus solides que l’aluminium du S65. De là, avec ces chemises, ce bloc est alors prêt à recevoir plus de boost que l’original S65 (en terme de résistivité à l’effort mécanique). En gros, il peut contenir 50 à 70% de boost en plus!

Sachez aussi que généralement, les cylindres sont compromis avant les pistons: un bloc d’aluminium de mauvaise qualité cassera avant ses pistons. C’est pour cela qu’un chemisage est intéressant, non pas pour « sauver » le bloc mais pour demander plus d’efforts aux pistons (augmentation de la compression).

Il y a plusieurs raisons d’utiliser les chemises de cylindre. On les retrouve le plus souvent dans des blocs aluminium car ce matériau n’a pas certaines propriétés voulues (usure et étanchéité) à moins que le cylindre soit enduit d’un métal spécifique. Pour les moteurs haute performance, la chemise est deux fois plus résistante que la fonte. On peut aussi y combiner plusieurs types de pistons et segments suivant le type d’utilisation. Dans certain cas, les chemises vont permettre un plus grand alésage et de réparer rapidement certain dommages. Elles peuvent bien entendu être changées.

Pour finir, oui, nous chemisons nos blocs aluminium avec confiance!

via vacmotorsports.com

Pour en savoir plus sur les chemises de cylindre

Je vous conseille ces lectures:

http://www.ondulex.com/chemises.html
http://www.rectif2000.com/realesage-chemise.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chemise_(technique)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bloc-cylindres

4 Comments

    • Hello,
      ça veut dire qu’on enlève la chemise des cylindres et qu’on en met une autre (opération pointilleuse, il faut du matériel spécifique).

  • Bonjour,

    Je suis entrain de restaurer un E36 318is M42 cabriolet entièrement, je suis amateur dans la mécanique et niveau moteur je n’y connais pas grand chose, je sais comment cela fonctionne mais toucher une chaine de distribution ou couple de serrage je suis novice. Voilà ma question serait le tarif de re-chemisé mon bloc moteur (je précise qui est en fonte) et le remontage du haut moteur avec.

    Cordialement GULDEMANN Raphaël.

    • Bonjour,
      Concernant le tarif, j’avoue de pas le connaître.
      Compte déjà entre 50 et 70 euros la chemise, plus la main d’œuvre, un peu plus de 500 euros surement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *