Les moteurs en V – Le V8 S65B40 de la M3

Le S65 est un moteur V8 atmosphérique, double arbre à cames en tête, 32 soupapes, fabriqué par BMW.
Il est un dérivé du V10 S85 équipant les M5 et M6, avec une architecture basique en aluminium.
Il a été monté la première fois dans la BMW M3 E92, en remplacement du L6 S54.

Le S65B40 a été développé suite aux règlements d’émissions de gaz de plus en plus rigoureux. Son prédécesseur, le S85, avait atteint la fin de son potentiel de développement: un nouveau moteur était donc nécessaire.

Le S65 partage les mêmes dimensions de cylindre et de course de piston (92 et 75,2 mm) qu’avec le S85 V10, ainsi que le système Double-VANOS à synchronisation de soupapes et un taux de compression variable de 12.0:1.

Cependant, ce V8 diffère vraiment dans un certain nombre d’aspects cruciaux par rapport au V10. Le système VANOS exploite la pression d’huile moteur, niant le besoin d’un système hydraulique à haute pression séparé comme celui du S85. Des nouvelles bobines d’allumage plus légères avec des capteurs de cliquetis sont adaptées à chaque cylindre, apportant le nombre de capteurs à huit comparé aux deux sur le V10. Cela permet la détection plus précise de coups avec l’avantage supplémentaire que ces huit capteurs pèsent en réalité moins que les deux précédents.

Un système de lubrification de carter standard à deux pompes à huile remplace l’ancien utilisé sur le V10 (à sec avec trois pompes), diminuant son poids. L’alternateur, déconnecté du moteur pendant l’accélération, maximise la puissance, mais charge seulement la batterie pendant le freinage (système BMW Brake Energy Regeneration).

Le bloc moteur moulé sous pression (et eutectique) d’aluminium-silicium est originaire de la fonderie de Landshut F1 de BMW, alors que les culasses en aluminium viennent du Hydo-Aluminium en Autriche. D’autres caractéristiques notables du moteur incluent un allégement des pistons en aluminium et fer enduit, des bielles en acier-magnésium, du vilebrequin en acier forgé et des huit papillons de commande des gaz.

Une nouvelle version du calculateur de Siemens MS S65 (utilisé dans le S85 V10) est adaptée au V8. Il prétend être capable d’effectuer plus de 200 millions de calculs par seconde. En fait, ce nouvel ECU (MSS60) dépasse confortablement les 25 millions de calculs que celui du S54 était capable.

Il en résulte donc un moteur de 202 kg: 15 kg de moins que L6 qu’il remplace, tout en étant aussi plus court.

La commande de mise à feu pour ce S65 est 1-5-4-8-7-2-6-3, est différente de l’ordre de mise à feu typique des V8 BMW (1-5-4-8-6-3-7-2).

Pour finir, une version de 4,4 litres produisant 450ch est monté sur la M3 GTS.

 

Spécificités techniques

Type: V8, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée: 3999 cm³
Taux de compression: 12:1
Alésage: 92 mm
Course: 75.2 mm
Distribution: double VANOS
Puissance: 414 ch/309kW à 8300 trs/min
Couple: 41 m/kg(400N-m) à 3900 trs/min
Poids: 202kg (15kg de moins que le L6 qu’il remplace)
Longueur du block moteur: 734 mm

 

Performances sur M3 E92

0-100 km/h:    4,80    s
0-160 km/h:    10,50    s
0-200 km/h:    16,30    s
400 M d.a.    13,40    s
1000 M d.a.    24,10    s
Vitesse de pointe:    250    km/h
Consommation:    12,40    l/100km
Emissions CO²:    295    g/km

 

 

Galerie photos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *