Tonton Greg Rotating Header Image

Présentation BMW X4 et BMW Série 2 Active Tourer

Cet article a été lu 6073 fois!

Ce soir là, BMW a encore invité quelques blogueurs pour nous présenter leurs derniers modèles: BMW X4 et BMW Série 2 Active Tourer, deux modèles différents qui ont leurs qualités…et défauts? hum, pas tant que ça!

Nouvelle BMW X4

Aujourd’hui, la BMW X6 ne passe jamais inaperçue. Un peu trop « tape à l’œil » pour certain ou tout simplement trop imposante, beaucoup ne l’ont pas choisie pour ces raisons. BMW a donc répondu à la demande des clients en créant un « baby X6 »: la BMW X4! Elle ouvre alors un nouveau chapitre de la success story initiée par la BMW X6 en alliant le charisme typique des modèles BMW X à la sportivité d’un coupé. Une prouesse inédite jusqu’à présent dans ce segment (n’oublions pas que BMW a été le premier à vendre un SUV sportif, le Sport Activity Vehicule comme on les appelle). Avec leurs moteurs TwinPower Turbo et des équipements de série tels que la direction DirectDrive à démultiplication variable et le Contrôle de la Transmission, la BMW X4 offre une dynamique de conduite unique.

Bon OK, sur le papier, ça le fait bien, mais qu’en est-il en vrai? eh bien on reste bluffé! cette version est plus courte, moins haute, moins large qu’un X6 mais offre une excellente habitabilité, même pour les passagers arrières. En parlant des sièges arrières, on remarque seulement 2 sièges dessinés: ne vous inquiétez pas, un petit gabarit pourra toujours prendre la place du milieu, pour dépanner.

Les motorisations à son lancement: on retrouve les classiques BMW X4 xDrive35i (306ch et 400Nm),   xDrive28i (245ch et 350Nm), xDrive35d (313 ch et 630 Nm), xDrive30d (258 ch et 560 Nm) et xDrive20d (190 ch et 400 Nm). Petit bonus pour le 35d qui crache 157g de CO2 au km associé à un FAP, enfin un SUV pour les écolos :p

Et retrouvez le dossier complet du BMW X4 sur cette page.

BMW Série 2 Active Tourer

Bon, ok, là je sens que vous allez être moins enthousiastes…mais avouons le, ce format familial est plus sympa que ce que l’on peut trouver en France, même si son concurrent direct est la Mercedes Classe B.

Ce que je retiens du Active Tourer: proportions puissantes et compactes, empattement long, porte-à-faux courts, ligne de pavillon haute et habitacle généreux.

Par contre, pourquoi une traction? la réponse est simple: BMW a maintenant une grande expérience de la traction grâce aux Mini (la Cooper S a un châssis et moteur qui déchirent!) et sans arbre de transmission traversant la voiture, on gagne énormément de place dans l’habitacle.

On verra aussi l’apparition des blocs moteur 3 cylindres essence et diesel (environ 115ch). Choquant pour une marque sportive comme BMW mais face aux réglementations européennes sur les émissions de gaz, on a pas le choix!

Petite information au passage: les boites de vitesse seront de chez Aisin et non ZF, plus adaptées pour une traction. La roue de secours sera en option. On notera aussi une particularité de la calandre (haricots légèrement inclinés), à priori pour l’aérodynamique:

Côté habitacle et modularité, j’ai aimé: le siège passager avant rabattable (en option),  de la place supplémentaire sous le plancher de coffre si on se passe de la roue de secours, la banquette arrière pouvant accueillir jusqu’à trois personnes et rabattable en 40/20/40 qui coulisse en longueur. Conclusion: même plus peur d’aller chez Ikea 😉

Bref, même si BMW casse les codes qui ont fait leur réputation, j’ai hâte d’essayer cet Active Tourer, je suis sûr que je serai positivement surpris!

Galerie photos

Vous aimerez aussi lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *