La recette de la nouvelle BMW M5: un V8 et 2 turbos!

Nous y voilà, BMW nous envoie enfin son dernier avion de chasse: la M5 F10, avec son V8 et ses 2 turbos! De quoi est-elle faite? vaut-elle mieux que la dernière M5 E60 et son V10? voyons ça!

Dans ces lignes, vous n’aurez pas un dossier complet sur cette nouvelle monture mais plutôt une présentation des principales nouveautés. Sa documentation technique viendra un peu plus tard, notamment sur son V8 S63 directement issue du X5M et sur son châssis à rendre jaloux une Nissan GTR.

Rapide fiche technique

Caractéristiques moteur
8 cylindres en V, 32 soupapes
4395 cm3
560 ch à 6000 trs/min et 680 Nm à 1500 trs/min
Puissance fiscale: 47 CV
Boîte auto. à 7 rapports avec commande séquentielle
Vitesse max: 250 km/h
De 0 à 100 km/h en 4.4 s.
Consommation mixte: 9.9l / 100 km

Vous l’avez remarqué, on a affaire ici à une belle bête! Les rares personnes qui ont pu l’essayer sont tous d’accord: elle vous colle au siège!

Comparaison avec le moteur S63 du X5/6M

La division M de BMW a donc « récupéré » le moteur des X5/6M, en y ajoutant quelques modifications:
– technologie M TwinPower Turbo avec croisement de l’échappement
– VALVETRONIC (voir explication du système ici)
– pression des turbos passées à 1.5bars au lieu de 1.2bars
– zone rouge maintenant à 7200tr/min au lieu de 7000tr/min
– compression passée de 9.3:1 à 10.0:1

Ce « nouveau » moteur est par contre appelé S64Tü, où Tü signifie ‘Technische Überholung’ (révision technique).

Plus d’informations sur ce S64Tü dans cet article.

Côté châssis

La grande nouveauté est l’implémentation du différentiel « Active M ». Il s’agit d’un différentiel contrôlé électroniquement et programmable (permettant un blocage variable piloté, à embrayage multidisques), optimisant la traction, la stabilité et le caractère sportif de la voiture.

Pour le reste, nous avons aussi
– des amortisseurs à pilotage électronique
– un nouveau système de freinage (étriers fixes à six pistons), plus léger (disque fonte mais centre en aluminium pour alléger l’ensemble)
– nouvelle boîte M DKG Drivelogic à double embrayage

Sur la route, ça donne quoi?

Eh oui, j’aurai bien aimé tester cette M5 … mais Tonton Greg n’a pas encore le bras assez long 🙂

Par contre, Caradisiac a réalisé un très bon essai, je vous laisse le lire.

Alors, tu la remplaces ton M5 E60?

D’après tout ce que j’ai pu lire et voir, cette nouvelle F10 est donc meilleure que la E60. C’est sûr, les amateurs du bon V10 montant dans les tours sont plutôt contre, mais essayez-la, elle vous surprendra!

Après, il faut aussi disposer de 117 000€ … un détail non? alors que l’on trouve des M5 E60 à moins de 50 000€…

Pour le futur…

Les fans l’ont déjà demandé: y-aura-t-il une version X-Drive? une boite manuelle? une version Touring?

La réponse d’Albert Biermann, patron de la division M de BMW, est claire: NON! un X-Drive est complexe à mettre en œuvre et rajouterait 120kg sur le train avant, une boite manuelle est seulement demandée par les US qui « croient être des pilotes quand ils savent manier ce type de boite » et seulement 1056 modèle de M5 Touring E60 ont été vendu dans le monde (pas rentable pour BMW).

Photos et vidéos

Je vous ai bien entendu retenu quelques photos ainsi que 3 essais vidéos: un de Chris Harris pour EVO Mag (qui dit généralement ce qu’il pense vraiment d’une voiture), un de Autocar UK et le dernier, qui vient de l’europe de l’est, le meilleur essai, visuellement énorme!

(tout est en anglais, faites le moi savoir si vous souhaitez des sous-titres français)

La M5 en 90 secondes:

Et là une vidéo esthériquement très réussie:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *