La fibre de carbone, ou comment BMW fabrique un CSL…

Depuis quelque temps, BMW ne cherche plus à faire la course à la puissance moteur mais plutôt la chasse au poids: eh oui, une voiture légère sera plus rapide qu’un taureau!

Prenons exemple de l’autre côté de la Manche, un anglais l’a bien compris avec sa NOBLE: moins puissante qu’une Lamborghini mais plus rapide sur circuit car plus légère (meilleures accélérations et distances de freinage raccourcies).

Vous l’avez aussi lu dans mon article sur la M3 E46 CSL: moins puissante qu’une M3 E9x mais plus rapide sur le Nürburgring car, encore une fois, l’E46 est plus légère (avec, sans oublier, un châssis différent).

Voyons donc ce que BMW nous propose avec la fibre de carbone…

Le carbone est le 6e élément le plus abondant dans notre galaxie. De plus en plus, nous entendons parler de lui pour des utilisations et applications innovatrices, nous offrant un avenir plus léger, plus fort et donc plus efficace. Dans le passé, cet élément était surtout utilisé par l’industrie aérospatiale et la Formule1.

Aujourd’hui, il est présent partout: automobile, high-tech, clubs de golf ont bien préparé le terrain. La prochaine étape est donc son arrivée massive chez BMW!

Alors comment BMW est impliqué dans ce processus? Qui pousse ce développement? Que réserve l’avenir pour l’industrie automobile et son conducteur?

Des règlements toujours plus stricts d’émission de CO2 ont forcé les sociétés à repenser leurs plans d’action pour l’avenir et donc pour BMW, leur conception de voitures. L’utilisateur demande de plus en plus de luxe, de puissance et de sécurité: la voiture s’alourdit, il faut réduire le poids des pièces.

Dans cet esprit, on va donc utiliser la fibre de carbone, réduire le poids de la voiture et par là diminuer la puissance du moteur (on gagne là aussi du poids). On obtient donc une voiture plus légère, à performance égale voire meilleure.

Dans le passé, BMW a utilisé la fibre de carbone lors de leur passage en Formule1 et d’autres sports mécaniques. Ils ont donc une certaine expérience sur le sujet notamment quand on prend l’exemple des M3 E46 CSL,  M6 E63 et M3 E9x.

Aujourd’hui, BMW s’est associé avec le groupe SGL (investissement de 100M$), expert en fibre de carbone (carbon fiber reinforced plastics – CFRP) et nous promet un avenir plus léger: regardez déjà la M3 GTS! Mieux, BMW estime gagner 250 à 350kg par modèle avec cette technologie.

Le plus gros développement prévu par cette association est la construction des BMW i (la citadine i3 et la super sport i8). Nous verrons dans ces 2 modèles ce que nous prépare l’avenir. Puisque le coût joue également un rôle important dans le développement et l’introduction de nouveaux concepts et de conceptions, BMW établit ici le lien quant au facteur de coût/avantage.

Le titane, quant à lui, a gagné sa popularité avec l’armée de l’air américaine, grâce au Merle SR-71. Il était et reste l’avion le plus exotique construit notamment par sa forte résistivité à la chaleur en vol super sonique.

Aujourd’hui, on le trouve dans le domaine médical pour remplacer par exemple une hanche. Son utilisation reste néanmoins rare et exclusive du fait de son prix élevé et de sa difficulté de façonnage. Mais vous en trouverez quand même dans vos montres, bijoux et échappements 😉 .

La fibre de carbone connait les mêmes difficultés que le titane sauf qu’elle est mieux accueillie par les investisseurs et surtout est plus efficace.

BMW utilise le carbone dans sa politique EfficientDynamics, qui incorpore la réduction de poids, la technologie arrêt/marche de moteur, les systèmes électriques remplacés par des courroie traditionnelles et des systèmes de récupération de l’énergie au freinage.

Malgré tout ce que cela peut apporter de bon, BMW risque de perdre des clients, notamment si leur 6 cylindres en ligne disparait: on l’a vu à l’apparition des premiers turbos, l’accueil a plutôt été froid. La division M de BMW a pourtant rajouté le fameux twin-turbo à son M5 F10 et X6M.

Le monde a besoin de nouvelles idées et concepts innovateurs. Cependant, nous pouvons accueillir cet avenir de carbone à bras ouverts, en choisissant de ne pas rester traditionaliste. Rappelez-vous juste une chose: nos décisions d’aujourd’hui affecteront non seulement notre avenir, mais également celui de la prochaine génération.

Pour en savoir plus sur le rapprochement entre BMW Group et SGL Group: lien ici et .

Pour terminer, voici quelques vidéos sur la fabrication de la fibre de carbone:

 

Et pour illustrer le bienfondé d’une voiture légère: une Lexus LFA de plus de 500ch contre un kart conduit par une gamine de 10/12 ans, devinez qui va gagner? allez à 5:45 pour le savoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *